Saint-Julien le Pauvre

SAINT JULIEN LE PAUVRE

Bas relief du 42 rue Galande à Paris

Avez-vous déjà remarqué le bas-relief situé rue Galande dans le 5eme arrondissement de Paris ?
Il date du XIVe siècle, et représente Saint-Julien-Le-Pauvre (nommé Saint-Julien l’hospitalier), dont nous allons vous raconter l’incroyable légende.

Julien, un jeune noble, participe à une partie de chasse. C’est alors qu’un cerf croise son chemin, et s’adresse à lui, comme par miracle, lui prédisant qu’il sera l’assassin de ses propres parents. Face à cette terrible annonce, Julien décide de fuir du jour au lendemain pour échapper à son destin de meurtrier, n’informant personne de son départ. Ses parents, désespérés de la disparition de leur fils, partent à sa recherche et finissent par trouver le château dont il était devenu le seigneur. Malheureusement, Julien est de sortie pour la journée, et c’est sa femme qui ouvre la porte. Elle les reçoit chaleureusement, et leur propose de se reposer en attendant le retour de son mari. Lorsque Julien rentre chez lui, sa femme est à son tour sortie, ce qu’il ne sait pas, et lorsqu’il aperçoit un couple dans son lit, il pense qu’elle est en train de le tromper avec un autre homme. De rage, il sort son épée et tue, sans le savoir, son père et sa mère, comme le cerf le lui avait prédit.
Horrifié et inconsolable, il décide de se délester de tous ses biens, et se retire avec sa femme sur les bords d’un fleuve aux courants dangereux, où il vit dans une modeste maison. Il y fait pénitence, en attendant le pardon du Seigneur, offrant le gîte et le couvert aux pauvres, et faisant traverser le fleuve en toute sécurité à ceux qui le souhaitent.
Un jour, un lépreux l’appelle depuis l’autre côté du fleuve. Julien le fait traverser dans sa barque, et l’accueille chez lui, lui offrant à boire, à manger, et le réchauffant de son corps comme le pauvre le lui avait demandé. Il s’agit en réalité de Jésus, qui, face à tant de générosité, lui pardonne tous ses pêchés.

Le bas-relief représente la scène de Saint-Julien faisant traverser Jésus dans sa barque.
A deux pas de là, se dresse l’une des plus anciennes églises de la capitale dédiée à ce Saint : l’Eglise Saint-Julien-Le-Pauvre.

Une anecdote à découvrir lors de la visite Du Sang et des Larmes.

DÉCOUVREZ PLUS D’ANECDOTES AVEC SOUS LES PAVÉS EN CLIQUANT ICI